Onglets principaux

Thierry Mandon confie à Michel Wieviorka une mission sur la place des SHS françaises à l'international

Les raisons de la faible présence des SHS françaises à l'international

Le 5 décembre 2016, Michel Wieviorka a reçu, de la part du Secrétaire d'Etat chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, sa lettre de mission concernant la place des SHS françaises à l'international.

Thierry Mandon confie au Président de la FMSH la mission d'analyser les relations scientifiques internationales et européennes réelles de la France et de mener une réflexion sur les moyens et la stratégie qui pourraient permettre à la France de retrouver son rang et sa place, à l'échelle mondiale, et tout particulièrement en Europe.

L'objectif est de prendre la mesure précise de la situation des SHS françaises, d'apporter une analyse la plus fine possible des processus qui y ont conduit, et sur cette base, de faire des propositions relatives à l'action que la france pourrait conduire pour que sa recherche en SHS puisse exercer le rayonnement et l'attractivité que l'on peut attendre d'elle.

Dans sa mission, Michel Wieviorka pourra s'appuyer sur la DGESIP et la DGRI du Secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche ainsi que sur l'Alliance ATHENA et l'InSHS du CNRS.

 

Télécharger la lettre de mission de Thierry Mandon adressée à Michel Wieviorka, Président de la FMSH

 

Partager
Communiqué